Mésitation 18/11/2010: Nous sommes appelés à nous détacher de tout.

Genèse 12 V 1 : «  l’Eternel dit à Abram : vas t’en  de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai »


Bonjour bien aimés. Dans ce passage, on voit les phases de l’appel d’Abraham. On dit que Dieu l’appela d’abord hors de son pays ; ensuite hors de sa patrie ; puis hors de la maison de son père ; pour se rendre dans le pays que Dieu a prévu pour lui.
Vas t’en hors de ton pays, c’est abandonner notre pays terrestre au profit de notre pays céleste. Ce n’est pas dire qu’on doit détester nos pays respectifs, non ça se serait prêcher l’hérésie. L’abandon dont il est question ici, c’est l’amour inconditionnel. Dieu nous demande d’aimer, mais Il veut que tout soit basé sur lui. Ce passage, en fait parle de consécration. On doit continuer à aimer notre pays, le Cameroun, mais on doit aussi penser à notre pays céleste où on va vivre éternellement. Car la où est ton cœur la est ton trésor. Si on pense à notre pays céleste, on verra la vie chrétienne différemment. Ensuite, Dieu lui demande de quitter sa patrie. La patrie renvoie à la notion de fierté nationale. Des l’ensemble des valeurs qui font de nous un camerounais, un sénégalais, un américain…
Quand on est ensemble avec les gens même si se sont des étrangers il ya des indices qui trahiront de quel pays nous sommes issus. C’est ça la patrie. Et patriotisme dérive du mot patrie. Nous camerounais après une défaite des lions indomptables on réagit généralement comme si le monde, s’arrêtait et ce qui est marrant, c’est que même les  enfants de Dieu sont encore dans cet étau la. C’est ça la patrie de laquelle Abraham dès son appel était appelé à sortir. Et c’est la même chose avec nous aujourd’hui. Une foi en Christ, nous devons abandonner certaines valeurs. Je ne dis pas de ne pas être patriote. Non. Mais nous devons nous rappeler constamment, que nos patries terrestres passeront, mais pas la céleste. Amen. Regardez dans les évangiles où des juifs fièrement montraient le temple de Salomon à Jésus. Ils étaient fiers car ça faisait partie de leur patrimoine national. Mais qu’est ce que Jésus leur dit ? il ne
restera pas pierre sur pierre qui ne sera détruit. Il faisait allusion à l’invasion romaine 70 ans plus tard, invasion pendant laquelle, ce temple, objet de la fierté des juifs, fut détruit. Jésus leur disait que le patriotisme terrestre est vain parce que rien n’est éternel, alors que le patriotisme céleste est le vrai parce que quelque part la haut dans le firmament il ya un royaume éternel.  Au Cameroun, à part le football on a la boisson qui fait la  fierté nationale et après le makossa. Toutes des choses qui  vont passer un jour, alors que les activités qui font la particularité du royaume de Dieu sont éternelles. La louange ; l’amour ; le bonheur céleste… et même le royaume de Dieu est éternel.
Après l’abandon de la patrie, il ya l’abandon de la maison de son père. Ici, il s’agit de quitter certaines traditions familiales et même traditions de notre région d’origine. Dieu lui demande aussi de quitter de la maison de son père à cause d’une certaine influence qu’elle a sur nous. On peut croire quand on a déjà quitté la maison de notre père, mais est ce que nous l’avons quittée spirituellement ? Est ce qu’on continue à pratiquer les traditions ancestrales ? Est ce qu’on continue certaines pratiques familiales qui ne glorifient pas Dieu ? On a quitté ce monde pour s’attacher à Dieu et quand on donne notre à Jésus même si on est encore chez les parents, on les quitte spirituellement. Les quitter spirituellement c’est être capable de refuser d’appliquer certaines choses que pratique notre famille, tout simplement par ce que ces choses ne glorifient pas Dieu.
Et nous devons quitter toutes ces choses pour aller dans la patrie que Dieu  nous promet ; en hébreux 11 il est écrit que les héros de la bible n’ont pas regretté d’avoir quitté leurs patries terrestres et l’auteur continue en disant que c’est  pourquoi  Dieu n’a pas honte d’être appelles leur Dieu.
  Puissions-nous quitter toutes ces choses terrestres pour nous attacher à la cité céleste. Amen.

Prière : Seigneur, s’il te plait, donne moi de m’attacher à la cité céleste. Donne-moi d’être toujours conscient qu’elle existe et dépouille moi du patriotisme excessif s’il te plait.

Add comment


Security code
Refresh