Mardi 16/11/2010: Etre un guerrier.

Juges 3V1 à 2 : «  voici les nations que l’Eternel laissa pour éprouver par elles, Israël tous ceux qui n’avaient pas connu les guerres de Canaan. Il voulait seulement que les générations des enfants d’Israël apprennent la guerre ceux qui ne l’avait pas connue auparavant ».
Ce passage, nous montre, que Dieu aimerait  faire de nous des guerriers. En exode 15 au verset 3 il est écrit, que Dieu est un puissant guerrier. Nous devons comprendre que Dieu est un guerrier et qu’il est impératif que nous ses enfants sans exceptions soyons habitués à la guerre. Dans le passage qui nos sert de fond, il s’agit du peuple d’Israël qui était en terre promise, mais comme Israël avait passait 40 ans au désert, les enfants nés au désert ne connaissaient pas la guerre. Et à cause de cela Dieu a fait que certains peuples cananéens ne soient pas vaincus par Israël. Le but de Dieu, c’est  que ces peuples devaient être une écharde pour Israël. Ce peuple devait constituer une épreuve pour cette génération d’Israël qui n’avait pas connu la guerre, afin qu’elle s’habitue à la chose guerrière. Et Jésus dit dans les évangiles que le royaume des cieux est pour ceux qui se font violence. Pas pour les doux, mais
pour ceux qui se font violence.
Quand je dis que nous devons être des guerriers, ce n’est pas seulement à la prière que je pense, je pense aussi, à une vie habituée à la souffrance. Car Satan sait que nous allons dans la gloire, et il fait de son mieux pour décourager le plus grand nombre possible. Ce qui est intéressant dans ce passage, c’est que c’est le mal, c’est le négatif, que Dieu utilise pour former Israël. Cela interpelé. Et nous, dans nos vies, n’ya t’il pas des choses que Dieu utilise pour nous former ? Il ya des personnes des situations et des choses que Dieu garde autour de nous pour nous former. Pour nous rendre résistants aux traits enflammés de l’ennemi. Car un enfant de Dieu doit s’habituer à toutes les situations. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises. C’est pourquoi Paul dit que dans l’abondance, comme dans la disette, il se sent à l’aise. Nous devons en faire autant bien aimés. Et si nous comprenons ces principes, nous cesserons
de nous plaindre, car souvent c’est Dieu qui est entrain de nous façonner sas que nous ne le sachions. Nous devons seulement demander à Dieu de nous rendre conscients du travail qu’Il fait en nous de sorte que nous ne soyons pas un frein à son œuvre de transformation en nous.
Dieu voulait habituer la jeune génération d‘Israël qui n’avait pas connu la guerre à vivre des situations difficiles, car quiconque doit vivre plusieurs années sur terre après avoir cru, doit se faire violence pour hériter la vie éternelle. C’est pourquoi c jour, nous devons demander pardon à Dieu pour toutes les fois où nous nous sommes plaints, alors qu’Il  était entrain de travailler en nous.
Il faut aussi être capable de discerner les souffrances qui dans nos vies ne sont pas causées par Dieu. Car parfois nous souffrons pour rien.

Prière :
Demandons à Dieu  de nous donner la force, afin que nous supportions les souffrances qu’Il nous fait souvent traverser en vue de nous transformer de plus en plus en son image.

 click ici et prie avec nous

ELLIOT NGUENKO

Add comment


Security code
Refresh